LE PAYS DE MONTBELIARD, UN DESTIN A PART 02 juin 2021, Vincent Guerrier

Destination méconnue et pourtant si fascinante, le Pays de Montbéliard, situé au Nord de la Franche-Comté et au carrefour de la Suisse et des Montagnes du Jura, séduit par son histoire unique en France !

FRANCE
Courants d'Air, LE PAYS DE MONTBELIARD, UN DESTIN A PART
Courants d'Air, LE PAYS DE MONTBELIARD, UN DESTIN A PARTCourants d'Air, LE PAYS DE MONTBELIARD, UN DESTIN A PARTCourants d'Air, LE PAYS DE MONTBELIARD, UN DESTIN A PARTCourants d'Air, LE PAYS DE MONTBELIARD, UN DESTIN A PART

SINGULIER ET PLURIEL À L'ÉPOPÉE PRINCIÈRE ET INDUSTRIELLE



Uni pour quatre siècles

C'est l'histoire d'un mariage, celui d'Henriette, héritière du comté de Montbéliard avec un comte de Wurtemberg en 1407 qui va faire basculer le Pays de Montbéliard dans les possessions du Saint-Empire romain germanique, puis dans la religion luthérienne. Pendant 400 ans, ce petit territoire, devenu principauté en 1495, vivra une véritable « révolution » économique et artistique sous l'influence de ses princes éclairés qui adhérent à la Réforme.



L'enseignement, rendu obligatoire en 1559 pour garçons et filles dès l'âge de 6 ans afin de savoir lire la Bible, comme le recommandait Luther, couplé à l'introduction de l'imprimerie qui se développe rapidement, donnent à la population du Pays de Montbéliard une ouverture d'esprit, une réflexion et une volonté d'entreprendre d'un niveau très supérieur à celui de ses voisins immédiats ultra-catholiques. C'est ainsi qu'on voit émerger de nombreux scientifiques et industriels (Georges Cuvier, les Japy, Peugeot…) qui vont faire de ce pays une terre d'industrie et d'innovation.

L'agriculture n'est pas en reste : au début du XVIIIe siècle, pour faire fructifier ses terres le prince Léopold-Eberhard accueille des fermiers anabaptistes mennonites chassés de Suisse. Ils créeront la vache montbéliarde, aujourd'hui deuxième race de vache laitière de France, dont le lait sert à produire le célèbre comté, le fromage préféré des français !


 
Montbéliard, joyau architectural
Résidence favorite des princes de Wurtemberg, la cité se voit transformée sous le règne de Frédéric 1er (1557-1608). Ce prince précurseur dans de nombreux domaines, né au château de Montbéliard, despote éclairé de la Renaissance, confie à son architecte Heinrich Schickhardt de grands travaux d'urbanisme (Hôtel du Bailli, quartier de la Neuve-Ville, ferme-modèle de la Souaberie, Collège universitaire…).
Une balade dans Montbéliard révèle également des demeures aux façades colorées comme dans les pays germaniques, certaines se distinguent par la présence d'éléments d'architecture vernaculaire tels que « yorbes » et « tchâfas ».
 


Le Temple Saint-Martin, oeuvre majeure de Schickhardt à Montbéliard
Mais l'édifice le plus remarquable est sans aucun doute le temple Saint-Martin, plus ancien édifice français affecté au culte de la Réforme. Achevé en 1601, sa construction couronne la politique religieuse du prince Frédéric, Duc de Wurtemberg, marquant le triomphe du luthéranisme.

Outre ses qualités architecturales, le Temple Saint-Martin est admirable par son plafond à caissons, son orgue et son escalier à vis. Il abrite également une copie très fidèle d'un chef-d'oeuvre de la Renaissance d'Allemagne du Sud : le grand Retable de Montbéliard du peintre Heinrich Füllmaurer, originaire d'Herrenberg en Wurtemberg tout comme l'architecte Schickhardt.
Le Temple Saint-Martin est l'objet de toutes les attentions dans un vaste programme de restauration et de mise en tourisme.
Lancés en 2019, les travaux ont mis au jour des décors vieux de plus de 400 ans. En 2020, le Loto du Patrimoine a permis de récolter une très belle enveloppe pour poursuivre les travaux de restauration.
 


Dans le Pays de Montbéliard, on dénombre pas moins de 75 temples. Quelques-uns datent du XVIIIe siècle mais la plupart ont été reconstruits au XIXe.
 
www.paysdemontbeliard-tourisme.com

Abonnez-vous à notre Newsletter

Pour obtenir des nouvelles importantes, des offres incroyables et des scoops.

Partagez cet article

À vos connaissances, sur vos réseaux sociaux.
Oops ! Un problème sur le partage !
Un petit geste pour
nous faire tous réapparaître.