AU JAPON, 4 ÎLES DU SUD-OUEST ENTRENT AU CLASSEMENT DU PATRIMOINE MONDIAL DE L'UNESCO 01 novembre 2021, Philippe Guersan

Les îles Amami-Oshima, Tokunoshima, Iriomote et la partie nord de l'île principale d'Okinawa ont fait leur entrée pour leurs attributs naturels.

ASIE
Courants d'Air, AU JAPON, 4 ÎLES DU SUD-OUEST ENTRENT AU CLASSEMENT DU PATRIMOINE MONDIAL DE L'UNESCO
@ ©OCVB, Araki Yuriko
Courants d'Air, AU JAPON, 4 ÎLES DU SUD-OUEST ENTRENT AU CLASSEMENT DU PATRIMOINE MONDIAL DE L'UNESCO Courants d'Air, AU JAPON, 4 ÎLES DU SUD-OUEST ENTRENT AU CLASSEMENT DU PATRIMOINE MONDIAL DE L'UNESCO Courants d'Air, AU JAPON, 4 ÎLES DU SUD-OUEST ENTRENT AU CLASSEMENT DU PATRIMOINE MONDIAL DE L'UNESCO Courants d'Air, AU JAPON, 4 ÎLES DU SUD-OUEST ENTRENT AU CLASSEMENT DU PATRIMOINE MONDIAL DE L'UNESCO

LEUR ÉCOSYSTÈME UNIQUE AU MONDE IMPRESSIONNE EN COMPTABILISANT 95 ESPÈCES MENACÉES D'EXTENSION,

Les quatre nouvelles zones insulaires qui font désormais partie du patrimoine mondial de l'UNESCO sont situées à l'extrême Sud-ouest du Japon. Deux d'entre elles se trouvent dans la préfecture d'Okinawa : l'une dans la région de Yanbaru, avec ses forêts de mangroves et ses plages, dans la partie Nord et rurale de l'île d'Okinawa et la seconde, l'île d'Iriomote, qui appartient à l'archipel de Yaeyama, près de Taïwan. Quant aux deux autrres, les îles d'Amami Oshima et de Tokunoshima, elles font partie de la préfecture de Kagoshima, juste au nord d'Okinawa. Ces quatre îles couvrent un total de 43 000 hectares de forêts subtropicales luxuriantes, bordées de plages de sable blanc et de mondes sous-marins fascinants. La flore et la faune extrêmement précieuses, certaines menacées d'extention dont le lapin noir d'amami, le chat sauvage nocturne d'iriomote ainsi que le râle d'okinawa, ainsi que la population locale qui s'efforce de protéger les trésors naturels, sont les raisons pour lesquelles ces îles ont obtenu le label UNESCO.
 

©Araki Yuriko

L'île Amami Oshima
C'est la septième plus grande île du Japon et également la plus grande de l'archipel Satsunan, qui signifie littéralement « grande île ». Nichée au coeur de l'archipel Nansei, en mer de Chine méridionale entre Kyushu et Okinawa son climat est doux, comme celui d'Okinawa. Ce bijou naturel alliant forêts vierges, plages désertes de sable blanc, et d'impressionnants récifs coralliens, abrite une faune et une flore encore sauvages et préservées. L'île Amami Oshima est envahie de 700 000 m2 de mangrove, soit les plus importantes au monde après celles d'Iriomote.
Ici, vous pourrez nager, faire du kayak et plonger sur l'une des plus belles îles du Japon dans des eaux transparentes aux magnifiques récifs coralliens qui en font l'un des lieux les plus populaires pour le snorkeling et la plongée sous-marine. Plusieurs endroits permettent de louer du matériel et de s'inscrire à des cours de plongée.
La partie nord d'Amami Oshima est une zone de villégiature populaire, parsemée de plages de sable blanc et de longues étendues de récifs.


©Araki Yuriko

Les îles de l'archipel Satsunan, dont fait partie Amami Oshima, ont subi des influences de Kyushu et du royaume disparu de Ryukyu d'Okinawa dans le sud. La musique, les festivals et l'ambiance insulaire d'Amami sont généralement plus proches de ceux que l'on trouve sur Okinawa qu'au Japon continental. Le musée folklorique du parc d'Amami offre une bonne approche de la culture de l'île. Alors que la cuisine insulaire propose des fruits de mer incroyables, son plat le plus populaire est un mélange de riz et de poulet appelé le keihan.
 

©Araki Yuriko

Tokunoshima abrite de magnifiques côtes coralliennes et une forme rare de tauromachie
C'est la deuxième plus grande des îles Amami, située à mi-chemin entre Amami Oshima et Okinoerabujima, à environ 489 kilomètres au sud de Kyushu et à 100 kilomètres au nord d'Okinawa. Malgré sa distance du continent, l'île fait toujours partie de la préfecture de Kagoshima. Le littoral corallien et les plages sont d'une beauté sans pareille et offrent un large choix d'activités. Vous pourrez surfer, faire du snorkeling et de la plongée et vous familiariser avec une forme de tauromachie appelée le togyu ou sumo de taureaux.


©Araki Yuriko

En juin, l'île accueille un triathlon ouvert à tous et on y trouve aussi trois terrains de golf pour ceux qui souhaitent partir à la conquête des greens.
Les plages de l'île sont magnifiques, notamment la plage Aze Prince, les grottes de la plage d'Innojofuta et au nord, la plage de Mushiroze qui dispose d'un spot de pêche parfait composé de dalles de pierre plates. Côté gastronomie, la chèvre est l'une des spécialités culinaires de l'île.
 

©OCVB

L'île d'Iriomote
C'est la plus grande de l'archipel de Yaeyama, et la deuxième plus vaste dans la préfecture d'Okinawa après l'île d'Okinawa elle-même. Surnommée « les Galapagos de l'Extrême Orient », l'île d'Iriomote est probablement un des endroits les plus sauvages du Japon. Réputée pour le caractère exceptionnel de sa forêt tropicale étendue sur 289 km2, elle regorge de trésors naturels, à commencer par sa jungle verdoyante et ses mangroves impressionnantes. Véritables réserves de biodiversité, c'est l'un des endroits les plus sauvages du Japon. La plus grande partie de l'île est recouverte d'une dense forêt montagneuse partagée de paysages tropicaux et de chutes d'eau. Ne manquez pas de faire une randonnée, du kayak ou une croisière sur une rivière dans la jungle.
Saviez-vous que l'île est le foyer exclusif du chat d'Iriomote, une espèce de léopard indigène gravement menacée de disparition !
 
Séparée de la côte est de l'île d'Iriomote par un détroit sablonneux peu profond, la toute petite île de Yubu possède une plage extraordinaire, Hoshizuna (plage de sable étoilé), qui doit son nom aux grains de sable en forme d'étoiles. Vous pourrez l'atteindre lors d'une traversée en charrette tirée par un buffle pendant que le conducteur joue du sanshin (un instrument à cordes d'Okinawa) et vous divertit avec des chansons traditionnelles.


©Araki Yuriko

Le nord de l'île d'Okinawa
Cette région communément appelée Yanbaru, et encore méconnue, offre des paysages à couper le souffle ! C'est la partie nord qui est la mieux préservée car elle dispose d'une faune et d'une flore exceptionnelles et le second aquarium le plus grand du monde.
 
Patrimoine mondial de l'UNESCO au Japon
Le Japon compte aujourd'hui 25 sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO, dont cinq biens naturels. L'île de Yakushima (préfecture de Kagoshima) est le premier site japonais à avoir été enregistré en 1993. La même année, les chaînes de montagne Shirakami Sanchi (en bordure des préfectures d'Aomori et Akita) et plus récemment, en 2011, les îles Ogasawara (préfecture de Tokyo) ont été ajoutées à la liste. L'UNESCO a par ailleurs ajouté un certain nombre de sites archéologiques des préfectures du Nord du Japon - Hokkaido, Aomori, Iwate et Akita - à la liste des biens culturels.
Vous pouvez retrouver tous les sites du patrimoine mondial du Japon ICI

Plus d'informations sur le site de l'Office National du Tourisme Japonais : www.japan.travel/fr

Facebook : Découvrir le Japon
Instagram : visitjapanfr

Abonnez-vous à notre Newsletter

Pour obtenir des nouvelles importantes, des offres incroyables et des scoops.

Partagez cet article

À vos connaissances, sur vos réseaux sociaux.
Oops ! Un problème sur le partage !
Un petit geste pour
nous faire tous réapparaître.