FOOD TRIP A TOKYO 28 janvier 2020, PAR VINCENT GUERRIER ET PHILIPPE GUERSAN

Plus de 13 millions de Tokyoïstes se précipitent chaque jour dans les rues d'une ville de plus de 80.000 restaurants. On vous emmène pour une virée culinaire. Alors, préparez vos papilles, car vous risquez de saliver !

Food trip
Courants d'Air, FOOD TRIP A TOKYO
Courants d'Air, FOOD TRIP A TOKYOCourants d'Air, FOOD TRIP A TOKYOCourants d'Air, FOOD TRIP A TOKYOCourants d'Air, FOOD TRIP A TOKYO

L'harmonie des saveurs épicées

Avec près de 40 millions d'habitants, agglomération comprise, Tokyo est à la fois la plus grande préfecture du pays et la plus grande mégapole au monde. Pour appréhender sa culture, la plus belle façon n'est-elle pas de partager sa cuisine avec ses habitants ? C'est l'occasion de vous faire découvrir nos endroits gourmands préférés et de vous initier à une cuisine subtile qui ne se limite pas aux sushis. Ici, au Japon, un repas n'est pas seulement une histoire de plats, mais une véritable expérience et un voyage au pays des saveurs.



Les suchis, c'est à Tsukiji
Tout commence par le marché aux poissons Tsukiji ! Alors, pour cette virée culinaire, nous vous emmenons au petit matin dans ce sanctuaire aux poissons et aux fruits de mer. Dès l'aube, le plus grand marché au monde s'anime pour la vente aux enchères de thon. C'est l'occasion de déguster des sushis préparés avec du poisson pêché du matin au Sushi Daj ou au Daiwa-sushi.



Pour les ramen, c'est la gare centrale
Si Tokyo compte 6 000 restaurants de ramen, les meilleurs se trouvent incontestablement près de Tokyo Station, surnommé le « quartier ra-men ». Ces délicieuses nouilles se dégustent dans un bouillon de viande fumant, accompagnées de délicieux légumes croquants. C'est dans ce quartier que vous trouverez les bars à nouilles les plus populaires où l'on fait souvent la queue, mais notre préféré va à l'extraordinaire Rokurinsha. 

Shabu-shabu, la fondue japonaise
Variante japonaise de la fondue chinoise, le shabu-shabu se compose de pièces de boeuf et de délicieux légumes plongés dans une eau bouillante agrémentés de sauces délicates. Si vous avez aimé le film Lost in translation, vous reconnaîtrez le Shabuzen. Mais notre préférence va à Matsukiya, plus authentique avec sa cuisinière en kimono blanc traditionnel et son accueil très chaleureux.



Gargottes à Shinjuku
Caché derrière la gare de Shin-juku (sortie Ouest), voici Omoide Yokocho (la ruelle des souvenirs), un ensemble de petites ruelles bordées de gargottes appelées izakaya. On y déguste, dans une grande convivialité, les yakitori (des brochettes grillées servies avec de la sauce aigre-douce). 

Un verre à Golden Gai
Pour terminer la soirée, rendez-vous à Golden Gai, à Kabukicho. C'est dans ces minuscules ruelles reliées par de petits passages et remplies de bars que les locaux aiment prendre un verre ou deux. Certains ne peuvent contenir que 4 à 8 personnes et ne sont pas toujours réservés aux étrangers, mais si vous voyez un panneau en anglais, vous pourrez trinquer et lancer un dernier Kanpai !

Insolite à tester !
Si vous êtes curieux et si vous avez l'estomac bien accroché, testez le fugu (poisson mortel), les nattos (haricots fermentés au riz), les shirouo (petits poissons translucides servis parfois encore vivants), les inago (insectes grillés et caramélisés), le Rebasashi (foie de cheval cru), le shirako, (laitance de poisson), les Ikizukuri (sashimi très frais, parfois vivants, comme les poulpes et encornets qui bougent dans l'assiette), la glace Basashi (à base de viande de cheval crue ou à l'huître, à la langue de boeuf ou à la saveur crotale), des kit-kats à la graisse, au thé vert, au wasabi ou à la sauce soja, mais aussi de la bière au wasabi, de la gelée de placenta de porc, des viscères de poisson marinées, du saké au serpent, du pepsi au concombre… Et n'oubliez pas de vous extasier avec un « Oishii » (littéralement c'est délicieux) !

Abonnez-vous à notre Newsletter

Pour obtenir des nouvelles importantes, des offres incroyables et des scoops.